Petit historique liste citoyenne

Mais comment s’est-on retrouvé avec une liste citoyenne et participative à la mairie de Vaour ?

Petit historique

Il y a un an, en août 2019, plusieurs habitants de Vaour ont senti la nécessité d’ouvrir un espace de réflexion et de dialogue sur la manière dont nous voulions organiser la vie démocratique du village.

Leur intuition de départ : la nécessité de renforcer la participation des habitants et la circulation de l’information au sein du village pour aller vers des prises de décisions plus collégiales.

Bernard Holderle un des initiateurs de la démarche, témoigne :

« L’idée d’améliorer notre fonctionnement dans la gestion municipale a germé dans mon esprit au début du mandat précédent. Nous avions créé des commissions et avions du mal à les rendre « participatives ». En parallèle j’ai pris connaissance à partir de 2016 des formations organisées par Tristan Réchid sur la Démocratie Locale, inspiré des méthodes d’Education Populaire. Après avoir organisé une formation de ce genre à Vaour, il nous est apparu évident que sur un petit territoire comme le notre nous pouvions mettre en place une organisation plus participative ! »

Cela s’est traduit par l’organisation d’une première Assemblée Citoyenne ouverte à tous autour de la question : «  Que voulons nous pour notre village ? ». Une cinquantaine de personnes d’horizons différentes y ont participé. Six autres Assemblées Citoyennes, une par mois, ont été organisées dans la foulée avec toujours entre 25 et 40 personnes. En s’appuyant sur différents outils issus principalement de l’Education Populaire, ces assemblées ont permis de créer une dynamique de participation et de faire émerger des idées concrètes pour le village, autour de thèmes variés : « Social et Culturel », « l’Eau », « Services et activité économique », « Aménagement », « Résilience Alimentaire », « Gestion des déchets », « Enfance et Jeunesse »…

Le petit noyau moteur de cette dynamique citoyenne n’a cessé de s’étoffer au fil des mois, entraîné par ce souffle nouveau et l’enthousiasme d’inventer d’autres manières de travailler ensemble dans le village.

Au début il n’était pas évident de savoir si cette dynamique allait déboucher sur la création d’une liste pour l’élection municipale ou si c’était juste une manière de revitaliser la démocratie locale. Finalement après de nombreux questionnements, il a été décidé qu’il fallait « aller au bout de la démarche » commencé avec les Assemblées Citoyennes : c’est-à-dire constituer une liste qui tenterait de proposer une organisation municipale plus participative et démocratique.

La liste « Vaour Citoyens » a été composée d‘un mélange de personnes dont certains étaient à l’origine de la démarche, quand d’autres l’ont rejoint seulement début 2020. Cela symbolisait bien l’objectif – mais aussi le défi – de ce nouveau fonctionnement : avoir une ouverture la plus large possible qui permette à chacun, habitants ou élus de prendre une place différente au fur et à mesure de cette aventure municipale.

Cette équipe souhaite que toutes les décisions importantes soient prises par consentement et non à la majorité, car le vote majoritaire ne tient pas compte des avis de ceux qui s’opposent, alors que le consentement induit une discussion au cours de laquelle on essaie de lever les objections.

Voici les premiers mots de la liste « Vaour Citoyens » à l’occasion du premier tour de l’élection, pour proposer une nouvelle manière de s’organiser :

Le fonctionnement de travail que nous souhaitons mettre en place est simple et invite chacune et chacun à participer à son rythme pour qu’habitants et élus travaillent ensemble. Nous envisageons le rôle des élus comme garant de l’expression des points de vue du plus grand nombre et de l’implication des citoyens dans les décisions les concernant.

Nous utiliserons des méthodes qui facilitent une pratique collaborative où toutes les voix seront entendues. Cela se fera grâce à différents outils:

Des réunions citoyennes pour échanger, s’informer, discuter, confronter les points de vue sur tout ce qui concerne la vie du village et le fonctionnement de la mairie.
• Des commissions thématiques de travail et de réflexion.
• Des informations régulières sur l’avancement des dossiers en cours.

Des consultations publiques pour les projets décisifs de la commune.

Nous vous garantissons transparence, respect des différences et des opinions de chacun.

La liste Vaour Citoyens s’est présenté sans « tête de liste », et réellement sans savoir qui serait le ou la maire en cas d’élection favorable.

Les résultats du premier tour de l’élection municipale, avec 10 élus sur 11 pour la liste Vaour Citoyen et 83 % de taux de participation, ont confirmé une réelle volonté de fonctionnement plus démocratique des habitants de Vaour.

Après l’élection, un processus original et inventif, a été mis en place pour permettre la désignation du maire et des adjoints. Ce processus a été inspiré de la méthode de « l’élection sans candidat » et des modalités pour désigner l’équipe de coordination national au sein de l’association Atd Quart Monde.

Une réunion ouverte à tous ceux qui soutiennent la démarche a été organisée pour faire cette désignation. 35 personnes étaient présentes.

Par petits groupes choisis au hasard, les participants ont d’abord réfléchis aux questions :

– Comment envisagez-vous le partage des responsabilités et du travail entre le maire, les adjoints, le conseil municipal, les membres des groupes de travail et de soutien, et les citoyens ?

– Comment envisagez-vous le partage des indemnités allouées aux élus ?

Ces discussions ont permis de faire ressortir qu’il existait plein de niveaux d’engagement différents. Par exemple, il est possible d’assumer une grosse charge de travail au sein de la Liste Citoyenne sans forcément être visible, ni en position de responsabilité. Ou au contraire être adjoint et donc en position de visibilité et de responsabilité mais avec un temps limité pour travailler le fond des dossiers.

La réunion s’est poursuivie avec un tour de parole des 11 élus, où chacun à pu dire dans quel mandat il ou elle se voyait : maire, adjoint ou simple conseiller municipal.

Dans une réunion précédente il avait été évoqué que ces rôles puissent éventuellement tourner au bout de 2 ou 3 ans.

Ensuite il y a un retour en petits groupes (différents des premiers) pendant lesquels chacun à pu partager qui il voyait dans quel rôle et pourquoi. La confidentialité et la bienveillance étaient deux conditions essentiels de cet étape.

Enfin chacun a voté à bulletin secret.

Le dépouillement a donné :

Maire : Jérémie Steil

Adjoint(e)s au maire : Catherine Samuel, Nathalie Mulet, Melvin Rocher

Conseiller(e)s communautaires : Nathalie Mulet, Melvin Rocher

Tous ont accepté ces responsabilités sous les applaudissements nourris !

En parallèle des ces désignations, depuis le premier tour, deux groupes se sont mis en place pour soutenir la nouvelle équipe municipale :

Le groupe de travail : 22 personnes (dont les élus) qui se réunissent une fois par semaine pour travailler et faire avancer les dossiers du village et de la mairie.

Le groupe de soutien : 50 personnes (dont le groupe de travail) qui se sentent disponibles pour donner des coups de mains occasionnels sur des projets de la mairie.

Par ailleurs des commissions thématiques se mettent en place pour travailler différents sujets précis : l’eau, la Communauté de Communes du Cordais et du Causse (4C), enfance/jeunesse, culture/asso,…

Les deux groupes ainsi que les commissions thématiques sont ouverts à tous ! Venez les rejoindre.

En effet, malgré les doutes liés à cette période si particulière, la nouvelle équipe municipale a une certitude : « nous avons besoin de la sensibilité, des compétences et de l’implication de chacun et chacune des habitants de Vaour pour faire face ensemble aux conséquences des crises actuelles ».

Ce qui ce passe à Vaour n’est pas un cas isolé. Cet élan citoyen naissant, ce souffle démocratique s’étend sur plusieurs communes alentours et dans la France entière. Plus de 70 listes participatives et citoyennes ont été élues, dans des communes de toutes les tailles, dont Strasbourg, Poitiers, Dieulefit, Penne,…

L’aventure est lancée !