Chantier international à la Commanderie de Vaour

Du 10 au 29 Juillet un groupe de 13 jeunes étrangers et français ont participé à un chantier de dévégétalisation à la Commanderie de Vaour. Il s’agissait de nettoyer l’ensemble des murs du lierre, des arbustes et autres buissons qui s’infiltrent entre les joints et descellent les pierres .

Le groupe travaillait chaque matin et les après-midi étaient réservés à des activités de loisirs (baignades, visites, descentes en canoë).

Les jeunes étaient hébergés sous tentes et utilisaient la cuisine et la salle du Muret pour prendre les repas et passer les soirées.

Si l’arrivée à Vaour et l’hébergement sous tente en a surpris plus d’un, l’adaptation s’est vite faite et l’ambiance au sein du groupe était vraiment chaleureuse, les séparations en fin de séjour ont été chargées d’émotion .

C’est au cours des pots d’accueil offerts par la mairie et du repas partagé sur le site que la rencontre avec quelques habitants a pu se faire de façon très cordiale.

Ce projet, initié par la mairie et Odile Alègre, selon les préconisations de l’architecte des Bâtiments de France que nous avions rencontré, n’a pu se faire qu’avec l’aide de CITRUS qui organise la logistique et le recrutement des jeunes, de Roland Gillet et de David Vasseur qui nous ont fait profiter de leurs compétences  en bâtiment, qui ont prêté du matériel et qui ont consacré du temps sur le chantier, enfin du Conseil Régional et de la 4C pour l’aide financière.

Merci également à la famille Bessière qui a accueilli les jeunes et leur a offert les produits de la ferme.

L’objectif a été largement atteint et la Commanderie a changé d’aspect.

Outre que les travaux vont ralentir la dégradation du bâti, ce patrimoine est maintenant plus visible et si le projet peut se poursuivre, des archéologues pourront faire leur étude .

Bernard

Une pensée sur “Chantier international à la Commanderie de Vaour”

Les commentaires sont fermés.