Compte rendu commission communication du 19 septembre 2016

Compte rendu de la réunion commission communication Le 19 septembre 2016, 18h30

Articles à paraitre sur les Echos de Vaour  (personne qui s’en occupe ou se renseigne)

  • Article sur l’histoire de Vaour : Fabienne a transmis des textes, il faut récupérer des photos :

(Marielle regarde chez elle, Laurent se renseigne auprès de Mario ou Anne Capelle, voir photo affichées dans la salle de réunion de la mairie)

  • Chantier Citrus CR du chantier par Bernard (Laurent se renseigne auprès d’Odile pour récupérer les photos de l’équipe et participants)
    • Interview de Léonore : Jef employé municipal (Léonore)
  • Synthèse des CR du conseil municipal du mois de mai et juin (Laurent à terminer celui de mai, doit synthétiser celui de juin)
  • Associations : Eté de Vaour (Laurent)

Famille Rurale (Laurent)

Atmosphère (Gérard)

Autres associations (Léonore se renseigne auprès de Nicole)

  • Modification tableau des services : horaires de la médiathèque

Recyclerie est fermée

  • 2 CR de la 4C : (Gérard récupère un CR rendu manquant + synthèse)
    • « réseau pouce » proposé par la 4 C (article transmis par Gérard)
  • Transport à la demande (article transmis par Gérard)
  • Café citoyens : rappel du fonctionnement (Gérard), proposition de transmettre un tract avec l’ordre du jour du café citoyen à venir dans toutes les boites aux lettres (très court pour le prochain mais faisable pour le suivant = novembre)
  • Ecole (Marielle récupère article auprès de Cécile)
  • EDITO (Marielle le récupère auprès de Cécile et Bernard)
  • Eau (Léonore récupère article auprès d’Alain)
  • Courrier lecteur : 2 courriers des lecteurs : – Gérard Lanoye

– Gérard Le got et Georges Bousquet

  • Etat civil (Léonore)
  • Trifyl (Léonore)
  • Commissions (Marielle)

Mise à jour du Site de la mairie (Cahier des charges, Marielle se renseigne auprès de Marietta)

Dernier délai de réception de tous les articles le 3 octobre 2016

Mise sous Word de tous les textes pour le 11 octobre 2016

Prochaine réunion de la commission communication le 19 octobre 2016 à 18h30 : Finalisation

DELIBERATIONS du CONSEIL MUNICIPAL Séance du 16 juin 2016

DEPARTEMENT DU TARN  2016-21
   Mairie de VAOUR

Nombre de Conseillers en exercice :    11
Date de la convocation : 10 juin 2016
Date d’affichage : 10 juin 2016
Présents :         8
Votants :          8

Le Conseil Municipal se réunit, en ce jour, sous la responsabilité de Monsieur Le Maire, Pascal SORIN.

Présents : GREZES Catherine, HOLDERLÉ Bernard, LE HOUEZEC Cécile,  RAMOS Nicolas, RILEY Douglas, STRAUCH Léonore VASSEUR Marielle.

Absents excusés : BENZIDANE Djamila, CHAUVIN Alain, KENKEL Margaretha

Secrétaire : HOLDERLÉ Bernard

Ordre du jour :

Délibération : Labellisation Maison de Service Au Public (MSAP)

  • Requête Tribunal Administratif, réponse avocat
  • Voirie 2016
  • Diagnostic énergétiques des bâtiments communaux
  • Rapport CAUE ancienne gendarmerie
  • Questions diverses

 

Délibérations du conseil :

D-2016-027 Vote de crédits supplémentaires –  Service Eau Vaour

 Le Maire expose au Conseil Municipal que les crédits ouverts aux articles ci-après du budget de l’exercice 2016, ayant été insuffisants, il est nécessaire de voter les crédits supplémentaires et/ou de procéder aux réajustements des comptes et d’approuver les décisions modificatives suivantes :

2016-22

 

 

   
       
 INVESTISSEMENT : DEPENSES RECETTES
203 (041)  Frais d’études, recherche, développement 47303.59  
2315 (041)  Installat°, matériel et outillage techni   47303.59
  TOTAL : 47303.59 47303.59
  TOTAL : 47303.59 47303.59

Le Maire invite le Conseil Municipal à voter ces crédits.

Le Conseil Municipal après en avoir délibéré, vote en dépenses les suppléments de crédits compensés par les plus-values de recettes indiquées ci-dessus.

D-2016-028 Création d’une MSAP

Monsieur le Maire rappelle au Conseil Municipal, le projet de création d’une Maison de Service au Public dans les locaux de l’ancienne gendarmerie de Vaour.

Il fait part de la réunion qui s’est tenue le 8 juin dernier avec un représentant de la sous-préfecture pour préparer ce projet de MSAP.

A ce jour, La Poste et la CARSAT ont donné leur accord pour être partenaire de cette MSAP.

Vu ces éléments, Monsieur le Maire sollicite l’avis du Conseil Municipal sur ce projet, le dossier de labellisation à remettre à Monsieur Le Préfet devant comporter l’acceptation de la commune.

Après avoir délibérer, le Conseil Municipal, à la majorité des membres présents, accepte la création d’une Maison de Services au Public sur la commune de Vaour.

Informations générales

 

Labellisation MSAP : la CAF ne souhaite pas participer. La MSAP de Vaour pourrait peut-être être une annexe de celle de Les Cabannes, afin de pouvoir bénéficier d’aides plus conséquentes  et aussi que les habitants du territoire aient droit aux mêmes services.

Requête Tribunal Administratif : Le mémoire a été déposé au Tribunal par Maître WORMSTALL dans les délais (avant le 22 juin), en 11 exemplaires.

Voirie 2016 : le tour de la voirie communale a été fait par avec Mr MAFFRE qui doit nous faire passer un devis.

Diagnostic énergétique des bâtiments communaux : Le bilan n’est pas trop mauvais. Il faut refaire l’éclairage à la Salle des fêtes et changer le système de chauffage. Trifyl peut nous accompagner pour un système de chaudière à granulé ou copeaux de bois.

 

Questions diverses :

Logements communaux : certains sont vétustes, quelques travaux sont à prévoir à l’épicerie et au presbytère.

Convention avec le club de football à revoir sur quelques points notamment sur la reconduction tacite.

Recensement population : notre commune doit réaliser le recensement de la population en 2017. Cette enquête se déroulera du 19 janvier au 18 février 2017. Nouveauté, chaque personne recensée peut répondre aux questionnaires du recensement par internet.

 

Fait à Vaour, le 20 juin 2016

 

Le Maire                                                                                                                      Pascal SORIN

Suivent les signatures

GREZES Catherine    HOLDERLÉ Bernard              LE HOUEZEC Cécile,            RAMOS Nicolas

STRAUCH Léonore                       VASSEUR Marielle                         RILEY  Douglas

Chantier international à la Commanderie de Vaour

Du 10 au 29 Juillet un groupe de 13 jeunes étrangers et français ont participé à un chantier de dévégétalisation à la Commanderie de Vaour. Il s’agissait de nettoyer l’ensemble des murs du lierre, des arbustes et autres buissons qui s’infiltrent entre les joints et descellent les pierres .

Le groupe travaillait chaque matin et les après-midi étaient réservés à des activités de loisirs (baignades, visites, descentes en canoë).

Les jeunes étaient hébergés sous tentes et utilisaient la cuisine et la salle du Muret pour prendre les repas et passer les soirées.

Si l’arrivée à Vaour et l’hébergement sous tente en a surpris plus d’un, l’adaptation s’est vite faite et l’ambiance au sein du groupe était vraiment chaleureuse, les séparations en fin de séjour ont été chargées d’émotion .

C’est au cours des pots d’accueil offerts par la mairie et du repas partagé sur le site que la rencontre avec quelques habitants a pu se faire de façon très cordiale.

Ce projet, initié par la mairie et Odile Alègre, selon les préconisations de l’architecte des Bâtiments de France que nous avions rencontré, n’a pu se faire qu’avec l’aide de CITRUS qui organise la logistique et le recrutement des jeunes, de Roland Gillet et de David Vasseur qui nous ont fait profiter de leurs compétences  en bâtiment, qui ont prêté du matériel et qui ont consacré du temps sur le chantier, enfin du Conseil Régional et de la 4C pour l’aide financière.

Merci également à la famille Bessière qui a accueilli les jeunes et leur a offert les produits de la ferme.

L’objectif a été largement atteint et la Commanderie a changé d’aspect.

Outre que les travaux vont ralentir la dégradation du bâti, ce patrimoine est maintenant plus visible et si le projet peut se poursuivre, des archéologues pourront faire leur étude .

Bernard

Compte rendu 10-9-2016 commission aménagement

Ordre du Jour :

– Les panneaux
– Fleurissement
– Entretien des rues
– Banc rond
– Entrée cité HLM
– Les places de l’Ormeau et du Coq
– Eclairage arrêt bus de ramassage
– Jeux de l’école
– Extinction de l’éclairage public

Panneaux :

Un 2ème panneau va être installé sur la place, à l’angle du bâtiment de la mairie, côté médiathèque.

Pourquoi là ?

Pour qu’il soit visible par les visiteurs qui utilisent les parkings. C’est un panneau d’information pour lequel Laurent a fait un gros travail de composition. Il signale les lieux à voir à Vaour et aux environs.

Le panneaux de la Commanderie a été placé, certains travaillent au contenu qui expliquera l’histoire de ce lieu.

Tous ces panneaux ont été financés par des subventions.

Fleurissement :

Le festival n’a pas fait trop de dégâts aux jardinières. Marie a fait les petites réparations nécessaires. Certains demandent plus de couleurs dans les plantations.

Nous avions expliqué par ailleurs pourquoi le choix de plantes vivaces a été fait ; nous allons essayer de compléter avec des plantes plus colorées sans revenir aux annuelles (géraniums, pétunias) qui demandent davantage d’eau et qu’il faut remplacer chaque année ce qui entraine des dépenses plus importantes.

Roland propose un arrosage du parvis par « goutte à goutte » et aidera Jean- François et Jérémie à le mettre en place. Cela économisera pour les employés du temps passé à arroser.

Nous referons le fleurissement de la jardinière de la mairie qui a été piétinée. Un habillage en bois ou en pierre est prévu pour cacher le béton peu esthétique.

Nous proposons que les riverains des Glycines s’approprient l’entretien des petites jardinières carrées qui sont dans ce secteur. Ceci afin de partager le travail car leur petite taille impose un arrosage fréquent.

Nous pensons aussi aménager le virage au niveau du stop de la route de Cordes.

Le banc rond qui devait être placé autour d’un arbre du parvis et commandé au printemps n’a pas été fait. Nous allons prolonger le délai jusqu’à fin Octobre ensuite nous changerons de fournisseur.

Entrée Cité HLM .

Le rond-point qui matérialise l’entrée de la résidence HLM est à nouveau cassé.

Nous allons essayer de le réparer plus solidement avant de remplacer la végétation qui gêne la visibilité quand on sort de la cité. Cela se fera à l’automne.

Nous allons aussi étudier une solution pour faire ralentir les voitures qui rentrent dans cet espace où jouent les enfants qui habitent là .

Places du Coq et de l’Ormeau.

Nous aimerions rendre les places du Coq et de l’Ormeau plus agréables.

Il s’agit de concilier des places de stationnement et des espaces libres et fleuris.

Cela ne pourra se faire qu’en accord avec les riverains ; nous allons donc reprendre la reflexion sur ce thème.

Jeu de l’Ecole.

L’ancien module de jeu de l’école qui a été remplacé a été récupéré.

Nous avions envisagé de l’installer en bas du pré du Muret sur la bande de terrain qui appartient à la mairie.

Cela nécessite un aménagement qu’il va falloir chiffrer.

Eclairage de l’arrêt de bus .

A l’ordre du jour de la prochaine réunion il faudra mettre une discussion sur l’amélioration de la sécurité des collégiens qui attendent le bus le matin.

Même si ils sont calmes à ce moment là, nous pouvons peut-être envisager un meilleur éclairage de cette zone pour l’hiver.

Nous parlerons aussi de l’entretien des rues évoqué lors du dernier « Café Citoyen ».

La mairie pourrait s’engager à faire un désherbage thermique 2 fois par an, les riverains pourraient se charger de l’arrachage le reste du temps en cas de besoin ;

Nous rappelons l’interdiction imminente d’utiliser des herbicides chimiques type Round Up.

Comme vous le voyez, beaucoup de travail en perspective !

Le partage des idées est important, les compétences des habitants nous intéressent, n’hésitez pas à nous rejoindre, les commissions sont ouvertes et seront plus vivantes avec l’énergie des uns et des autres.

Prochaine réunion :  Samedi 8 Octobre à 10h30 salle du conseil.

 

Compte-rendu du Café Citoyen du 3 Septembre 2016

L’ordre du jour défini par les participants est le suivant :
Fabienne :
– état de la route d’Aymès
– acquisition du patus par les riverains
Vincent :
– ouverture de l’Eté de Vaour
– salle de musique
Doug :
– incident Eté de Vaour
Gérard :
– Organisation des réunions publiques
– entretien des rues du village
Alain :
– Eau
– Voirie

1 VOIRIE
Alain qui s’occupe de ce dossier au Conseil Municipal explique que le devis a été accepté par la 4C pour du « point à tant » généralisé.
L’inventaire de tous les endroits à réparer a été fait et marqué au sol.
Les devis ont également été faits pour améliorer la gestion du pluvial qui a une influence importante sur la dégradation de la voirie. C’est un problème sur la route d’Aymès où l’évacuation est compliquée à plusieurs endroits ;
2 PATUS
L’acquisition du patus par les riverains serait maintenant possible ;
La loi ayant changé, les patus deviendraient des « sections cadastrables »
Pascal va se renseigner précisément afin que nous puissions prendre des décisions adaptées en
cohérence avec les riverains.
3 ETE DE VAOUR
Vincent demande des explications sur les rumeurs qui concernent l’événement qui s’est produit à l’ouverture du festival, à savoir la manifestation d’opposants au barrage de Sivens lors des discours officiels.
Bernard explique le déroulement des faits et ce qui a été décidé par le Conseil Municipal réunit
exceptionnellement le samedi 6Août au matin.
Après que chacun se soit exprimé sur cet événement, nous avons décidé d’envoyer un courrier aux élus présents lors de l’inauguration dans lequel nous (le CM) expliquons que nous regrettons ce qui s’est passé et que nous ne sommes pas solidaires des manifestants ;
Plusieurs propositions de courriers sont faites et c’est une synthèse des propositions qui est
envoyée. Synthèse dont certains termes ne font pas l’unanimité au sein du Conseil.
Alain rappelle que la banderole des opposants destinée au président du Conseil Départemental a
perturbé aussi les interventions des responsables du festival et qu’il est nécessaire selon lui, de
convoquer les initiateurs de cette manifestation ;
Vincent pose alors la question du préjudice réel ou non causé par cette intervention,
Doug intervient pour parler d’une communication écrite qu’il compte faire dans laquelle il explique quelles sont pour lui les nuisances provoquées et ce qu’il pense de cette manifestation.
Il propose qu’une réunion spéciale pour parler de ce sujet soit organisée.
Pascal explique les réactions de certains élus du conseil départemental qui l’ont interpellé en
laissant penser que certaines subventions pourraient être remises en cause.
Nicole pense que cet événement marque la scission qui existe dans le village entre les opposants et les autres.
Gérard, interpellé directement, rappelle qu’il n’est pas associé à cette action.
Marietta s’insurge contre la violence de l’événement et contre le fait que maintenant, Vaour est aux yeux de certains « un village de zadistes ».
En conclusion, Cécile souligne qu’il est difficile d’accorder toutes les sensibilités, qu’une réunion
publique est possible si certains le souhaitent et veulent l’organiser.
4 EAU
Alain rappelle qu’une nouvelle tarification a été mise en place qui prend effet en SeptembreOctobre, (des explications ont déjà été données à plusieurs reprises), mais que tout le travail qui a été fait par la commission risque d’être remise en cause par la loi NOTRE (Nouvelle Organisation Territoriale) qui nous impose de rejoindre la Communauté de Commune du Carmausin et qu’en 2020 les communauté de Communes auront la compétence sur l’eau et pourront donc décider différemment.
L’agence de l’Eau conseille la création d’un syndicat entre Marnave, Milhars, Roussayrolle, StMichel, Penne et Vaour.
Suit une petite discussion sur la 4C, le nouvel arrêté a été pris par la préfecture, le recours déposé par le président de la 4C est en cours et rejoindre la QRGA ( St-Antonin) est assez
difficile car de nombreuses conditions sont nécessaires.
Alain réagit à ce rattachement à Carmaux et pense que le conseil municipal va devoir se
positionner .
5 CHARTE DES REUNIONS PUBLIQUES OU CAFES CITOYENS
Gérard rappelle le compte-rendu de la réunion du 5 Mars.
Pense qu’il est nécessaire d’anticiper, de poser les questions importantes qui seront discutées en
Conseil Municipal et Communautaire.
Nécessaire aussi d’améliorer l’information sur ces réunions.
Doug propose un sujet traité par les élus et préparé en amont.
Gérard pense que l’on connaît à l’avance les grandes questions qui seront discutées en Conseil
Municipal et que l’on doit proposer à la réunion publique.
Vincent est d’accord pour des sujets prévus à l’avance et pour la spontanéité des questions posées.
Nicole propose comme solution pour annoncer ces réunions de demander aux jeunes de distribuer
l’info dans les quartiers.
Catherine propose de créer un groupe qui élabore la charte hors Conseil Municipal, de même pour
les Commissions , ensemble dont il faut repenser le fonctionnement .
Alain propose de faire une communication spéciale quand il faut discuter d’un sujet « phare ».
6 SALLE DE MUSIQUE
Vincent pose le problème de l’utilisation de cette salle.
Pascal rappelle qu’elle ne peut se faire qu’en évitant les nuisances sonores, Vincent propose un essai avec une écoute extérieure.
Cathy propose d’améliorer l’isolation , la mairie achèterait les matériaux et un chantier collectif
ferait les travaux.
Vincent doit contacter Djamila et rencontrer les autres musiciens pour organiser l’utilisation.
7 ENTRETIEN DES RUES
Gérard souligne le manque d’entretien, Bernard remarque qu’il s’agit plus de touffes d’herbes que de détritus, il rappelle que les désherbants chimiques ne sont presque plus utilisés, qu’ils vont être interdits dans les communes puis chez les particuliers, que si ces touffes d’herbe dérangent les propriétaires ils peuvent toujours les arracher, mais qu’il faudra aussi s’habituer à voir de la végétation garnir nos bordures.
Avant de se quitter, Bernard rappelle à ceux qui sont intéressés que certains villages comme
SAILLANS, dans la Drôme, expérimentent des organisations différentes de réunions publiques, de participations des citoyens, et qu’il y a des idées à prendre dans ces initiatives.Nous avons amélioré le fonctionnement des Cafés Citoyens en élaborant l’ordre du jour avec les participants et en proposant un animateur qui distribue la parole et minute le temps des débats.

Bernard

DELIBERATIONS du CONSEIL MUNICIPAL Séance du 19 mai 2016

DEPARTEMENT DU TARN                 2016-18

  Mairie de VAOUR

 

Nombre de Conseillers en exercice : 11
Date de la convocation : 13 mai 2016
Date d’affichage : 13 mai 2016

Présents :      10
Votants :       11

Le Conseil Municipal se réunit, en ce jour, sous la responsabilité de Monsieur Le Maire, Pascal SORIN.

Présents : BENZIDANE Djamila, CHAUVIN Alain, HOLDERLÉ Bernard, KENKEL Margaretha, LE HOUEZEC Cécile,  RAMOS Nicolas, RILEY Douglas, STRAUCH Léonore VASSEUR Marielle.

Absents excusés :

Absents ayant donné procuration : GREZES Catherine procuration à Djamila BENZIDANE Secrétaire : VASSEUR Marielle

Ordre du jour:

– Délibérations :

– périmètre nouvelle communauté des communes

– implantation de bornes de charge pour véhicules électriques

– choix avocat pour dossier Tribunal Administratif

– Convention Commanderie pour l’Eté de Vaour

– Convention mise à disposition vestiaires du football

– Famille Rurales : demande de mise à disposition de locaux

– Questions diverses

 

Délibérations du conseil:

D-2016-019 : Rejet de l’arrêté préfectoral de fusion des communautés des communes 4C et 3CS

Le Conseil Municipal de Vaour,

– Vu la loi du 7 Août 2015 portant nouvelle organisation territoriale  de la République  dite « loi NOTRe »,

2016-19

– Vu le schéma départemental de coopération intercommunale du Tarn arrêté le 29 mars 2016, prévoyant la fusion des communautés de communes du « Carmausin-Ségala » et du « Cordais et du Causse »,

– Vu l’arrêté de Monsieur le Préfet du Tarn en date du 19 avril 2016 relatif au projet de périmètre de la communauté de communes issue de la fusion des communautés de communes « du Cordais et du Causse » et du « Carmausin-Ségala »,

– Vu le code général des collectivités territoriales et notamment ses articles L 5210-1,  L5210-1-1, L5210-1-2,

Entendu l’exposé de Monsieur le Maire et après en avoir délibéré, le conseil municipal de la commune de Vaour, à l’unanimité des membres présents ou représentés :

–  Se prononce défavorablement sur l’arrêté préfectoral du 19 avril 2016 fixant le périmètre de la nouvelle communauté de communes par la fusion des communautés de communes « du Cordais et du Causse » et « Carmausin-Ségala ».

Rejette l’intégralité du projet de statuts annexé audit arrêté.

Demande  qu’une véritable concertation, tenant compte de l’avis formulé par les communes concernées,  soit examinée par la Commission Départementale  de Coopération Intercommunale, dans une véritable logique de bassin de vie et d’une réelle  prise en considération des intérêts des populations.

Souhaite rappeler que « le périmètre d’un E.P.C.I »  est et doit rester un outil de proximité au service  des communes rurales et des habitants qui y vivent.
D-2016-024 Choix d’un avocat  suite à une requête du Tribunal administratif

Monsieur le Maire informe l’assemblée d’une requête du Tribunal Administratif de Toulouse demandant l’annulation de l’arrêté municipal du 21 décembre 2015.

Il convient de choisir un avocat pour défendre les intérêts de la commune dans cette affaire qui nous oppose à Mr ARPHI Jean-Pierre.

Monsieur le Maire propose Maître Monique Wormstall avocat à Albi.

Le Conseil Municipal accepte le choix de Maître Wormstall pour défendre les intérêts de la commune et autorise Monsieur le Maire à signer tout document se référant à cette affaire et à payer les honoraires correspondants.

D-2016-025 Bail commercial épicerie de Vaour

Mr le Maire rappelle au Conseil Municipal que la commune s’était engagée à réviser le bail commercial de l’épicerie, située rue principale à Vaour.

Mme ARNAL Barbara ne souhaite plus occuper le logement situé au 1er étage, ni le fournil. Le bail ne concernera que la partie magasin.

Mr le Maire propose de réviser le montant du loyer commercial sur la base de 1 800 €/an soit 150 €/mois, à compter du 1er novembre 2015.

Le Conseil Municipal, à l’unanimité des membres présents :

 – approuve l’avenant au bail commercial en date du 1er novembre 2015, concernant le changement de désignation des locaux et le prix du loyer ;

 – autorise Monsieur le Maire à signer le bail, à intervenir sur tous les documents s’y rapportant, par devant Maître TELLIER Michel, notaire à Albi.

D-2016-026 Modification des statuts du SDET

Monsieur le Maire donne lecture de la délibération du Comité syndical du Syndicat Départemental d’Energie du Tarn (S.D.E.T.) en date du 11 avril 2016 portant décision de modifier ses statuts dons le projet figure en annexe.

Après avoir délibéré, conformément aux dispositions de l’article 5211-20 du Code Général des Collectivités Territoriales, le Conseil Municipal se prononce favorablement sur la modification envisagée

        2016-20

Informations générales :

– Convention Commanderie pour Eté de Vaour : une convention ne peut être renouvelée tacitement. Alain Chauvin doit revoir les termes de la convention avec l’association Eté de Vaour. Il faut aussi se renseigner sur la commission de sécurité pour de la Salle Voutée.

– Vestiaires du football : jusqu’à présent aucune convention n’a été signée avec l’association Football Club Vaourais pour la mise à disposition des vestiaires. Bernard Holderlé doit se renseigner.

– ADMR : La commune met à disposition un bureau dans la maison de service au public, le conseil municipal décide de fixer le montant de la participation à 130 €/mois.

– Familles Rurales : la commune met à disposition des locaux municipaux gracieusement. Une convention devra être signée.

 

Questions diverses :

 

 – L’Eté de Vaour demande si l’association peut utiliser l’appartement de l’ancienne perception pour loger les techniciens pendant le festival et utiliser le garage de l’ancienne gendarmerie pour stocker du matériel (du 30 mai au 30 septembre 2016). Le conseil municipal accepte de mettre à disposition ces 2 locaux.

 – Offre d’emploi : la mairie recherche un contrat aidé (C.A.E.) pour seconder l’employé municipal.

 – Commanderie des templiers : la dévégétalisation de la commanderie est prévue du 11 au 30 juillet 2016 par l’association CITRUS. David Vasseur et Roland Gilet seront référent du chantier.

 – Aménagement du village : les jardinières sont fleuries et un banc rond (autour de l’arbre de la place de l’église) a été commandé.

 – Accueil des migrants : Il y a peu de disponibilité de logement à Vaour. La commune de Penne met à disposition un logement communal.
Fait à Vaour, le 23 mai 2016

                                                            

Le Maire                                                              

Pascal SORIN

Suivent les signatures

BENZIDANE Djamila           GREZES Catherine    HOLDERLÉ Bernard

KENKEL Margaretha   (procuration de Djamila Benzidane) 

CHAUVIN Alain                         LE HOUEZEC Cécile               RAMOS Nicolas

STRAUCH Léonore         VASSEUR Marielle                     

Compte rendu Café Citoyen, Samedi 7 mai 2016.

Présents : Pascal, Léonore, Gérard, Marie, Florent, Jean, Guillane, Mo, Agnès, Doug.

  1. Carrefour Caquioul. C’est dangereux, et nous avons discuté les options. Diminuer la vitesse, changer l’angle de la route, poser des panneaux. La mairie va le discuter avec le DDE.
  2. L’avenir de 4C et Carmaux. Pascal a expliqué la situation courante. On attend une décision en septembre, avant de décider les options pour Vaour. Pendant ce temps, il y a beaucoup de discussions formelles et non officielles organisée, pour trouver une solution.
  3. Nous avons discuté la récupération de l’eau et le patus à Aymes. Pascal va regarder les solutions.
  4. Aménagement du village. Marie a expliqué les idées intéressantes pour l’aménagement du village, et Pascal a dit que le conseil municipal peut discuter, agréer et assigner le budget quand ils ont reçu les devis etc.
  5. Nous avons discuté comment nous pouvons diffuser tous les renseignements du village, du conseil municipal et des commissions. Nous essayons d’utiliser la technologie, mais c’est essentiel de continuer avec papier aussi pour les gens qui le préfèrent. La commission va continuer de développer les idées. Nous continuons d’encourager les gens de venir aux réunions, ou directement à la mairie, et nous déplorons les corbeaux et les gens qui se plaignent tout le temps qui sont jamais venu discuter les choses face à face.
  6. C’est le printemps et l’entretien du village est encore discuté. Jean-François travaille tout seul, et la mairie doit avoir une priorité des choses qu’il peut faire. Les habitants doivent signaler à la mairie les vrais problèmes.
  7. Les pigeons sont encore un problème et la mairie essaie de trouver une solution.
  8. Le jour de l’eau organisé en avril a attiré 5 habitants. C’est un sujet vraiment important pour les habitants, et le conseil municipal va réfléchir comment nous pouvons entraîner la population.